Surmonter le syndrome de l'imposteur avec l'aide d'un chien

Je ne sais pas si c’est la confiance ou le complexe de Napoléon, mais Chichi se promène comme si le monde n’était pas plus grand qu’elle. Attention, elle vivra le reste de ses jours à quelques centimètres du sol. Mais tu ne peux pas la convaincre de ça.

Si je peux me tenir debout face au syndrome de l’imposteur, il n’aura pas autant son mot à dire dans ma vie. Nous ne favorisons pas le doute de soi ici, mon pote.

Source

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :