TERRE-NEUVE – L'ARISTOCRATE PARMI LES CHIENS.

 Les chiens qui tirent leur nom de l’île de Terre-Neuve plaisent à tous les amoureux des animaux. Il existe aujourd’hui deux variétés établies, le noir et le blanc et noir. Il existe aussi des chiens de couleur bronze, mais ils sont rares. La variété noire de Terre-Neuve est essentiellement noire ; mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas d’autre couleur, car la plupart des Terre-Neuve noires ont quelques marques blanches. On dit qu’une marque blanche sur la poitrine est typique de la vraie race. Tout blanc sur la tête ou le corps placerait le chien dans une autre variété que la noire. La couleur noire doit de préférence être d’un aspect terne et ressembler à du brun. Dans la classe autre que noire, il peut y avoir du noir et feu, du bronze, du blanc et du noir. Ce dernier prédomine, et dans cette couleur, la beauté du marquage est très importante. La tête doit être noire avec un museau et une liste blanche, et le corps et les pattes doivent être blancs avec de grandes taches noires sur la selle et les quartiers, avec éventuellement d’autres petites taches noires sur le corps et les pattes.

TERRE-NEUVE - L'ARISTOCRATE PARMI LES CHIENS.

Outre la couleur, les variétés doivent être conformes au même standard. La tête doit être large et massive, mais sans aucune lourdeur. Le museau doit être court, carré et bien coupé, les yeux plutôt bien espacés, bien enfoncés, foncés et petits, ne montrant pas d’épi ; les oreilles doivent être petites, avec un port latéral serré, couvertes de poils fins et courts (il ne doit pas y avoir de frange aux oreilles), une expression pleine d’intelligence, de dignité et de bonté.

Le corps doit être long, carré et massif, le rein fort et bien rempli, la poitrine profonde et large, les jambes assez droites, un peu courtes par rapport à la longueur du corps et puissantes, avec une ossature ronde bien couverte de muscles, les pieds grands, ronds et serrés. La queue doit être juste assez longue pour atteindre juste en dessous des jarrets, ne doit pas être pliée et ne doit jamais être enroulée sur le dos. La qualité de la robe est très importante ; le pelage doit être très dense, avec beaucoup de sous-poils ; le poil de couverture est un peu dur et assez droit.

L’aspect général doit indiquer un chien de grande force, et très actif pour sa taille et sa corpulence, se déplaçant librement avec le corps balancé entre les pattes, ce qui donne un léger roulis dans les allures. En ce qui concerne la taille, le standard du Newfoundland Club donne un poids de 140 livres à 120 livres pour un chien, et de 110 livres à 120 livres pour une chienne, avec une taille moyenne à l’épaule de 27 pouces et 25 pouces respectivement ; mais il est douteux que les chiens en bonne condition se conforment à ces deux exigences. 

Lorsque vous élevez des chiots, donnez-leur de la nourriture molle, comme du riz et du lait bien bouillis, dès qu’ils vont naître, et, peu après, de la viande maigre grattée. Les chiots Terre-Neuve ont besoin de beaucoup de viande pour se développer correctement. Les chiots doivent prendre du poids au rythme de 3 livres par semaine, ce qui nécessite beaucoup de chair, d’os et de nourriture pour la formation des muscles, beaucoup de viande, crue et cuite. Le lait est également bon, mais il doit être renforcé avec de la caséine. Le secret de la croissance d’un chien de grande taille avec beaucoup d’os et de substance est d’avoir un bon départ dès la naissance, une bonne alimentation, des quartiers chauds et secs, et la liberté pour les chiots de se déplacer et de faire de l’exercice comme ils le souhaitent. L’exercice forcé peut les faire mal se tenir sur leurs pattes. Les médicaments ne devraient pas être nécessaires, sauf pour les vers, et les chiots devraient être soumis à un examen physique pour ces derniers peu après leur sevrage, puis à nouveau à l’âge de trois ou quatre mois, ou avant s’ils ne sont pas en pleine forme. S’ils sont exempts de vers, les chiots Terre-Neuve seront assez robustes et, dans des conditions de nourriture et de logement adéquates, ils sont faciles à élever.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *