Surmonter le syndrome de l'imposteur avec l'aide d'un chien

Je ne sais pas si c’est la confiance ou le complexe de Napoléon, mais Chichi se promène comme si le monde n’était pas plus grand qu’elle. Attention, elle vivra le reste de ses jours à quelques centimètres du sol. Mais tu ne peux pas la convaincre de ça.

Si je peux me tenir debout face au syndrome de l’imposteur, il n’aura pas autant son mot à dire dans ma vie. Nous ne favorisons pas le doute de soi ici, mon pote.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *