Examens de santé recommandés pour le Cane Corso


Le Cane CorsoLe Cane Corso, une race de mastiff originaire d’Italie, est apprécié pour sa force, son agilité et sa stature imposante. Lorsque vous vous occupez de votre Cane Corso, il est essentiel de donner la priorité à sa santé pour assurer son bien-être et son bonheur. Même s’il est généralement en bonne santé, le Cane Corso CHIC (Canine Health Information Center), un programme créé par l’Orthopedic Foundation for Animals (OFA), fournit une base de données centralisée d’informations sur la santé canine, en particulier sur les conditions orthopédiques et génétiques. L’OFA recommande plusieurs examens de santé pour le Cane Corso en raison des prédispositions potentielles à certaines affections.

Après le dépistage, le CHIC attribue un numéro aux résultats des tests d’un chien. Ce numéro n’indique pas que les résultats sont normaux, mais simplement que tous les tests nécessaires ont été effectués et que les résultats sont disponibles. Le numéro est accompagné d’un rapport du CHIC détaillant les tests, l’âge du chien pendant les tests et les résultats. Le programme CHIC adapte ses exigences en fonction de l’évolution des problèmes de santé de la race, et les numéros CHIC existants ne sont pas affectés si les exigences changent. Ce numéro figure également sur les documents de l’AKC, notamment les pedigrees certifiés, les demandes d’enregistrement et les certificats d’enregistrement, signalant ainsi aux acheteurs potentiels de chiots et aux amateurs de la race que les tests recommandés ont été effectués.

Importance des examens de santé canins

Photo d'un magnifique Cane Corso dans un lit de fleurs.
(Crédit photo : Foto Zlatko | Getty Images)

Il est extrêmement important de faire passer des tests de santé aux éleveurs, et ce pour plusieurs raisons :

1. Identifier rapidement les problèmes de santé – Des problèmes tels que la dysplasie de la hanche et du coude, les maladies oculaires, les maladies cardiaques et d’autres encore peuvent être identifiés avant l’apparition de symptômes grâce à des tests de dépistage. Cela permet un traitement précoce.

2. Éviter la propagation des maladies – Les éleveurs dignes de confiance sélectionnent leurs reproducteurs et n’élèvent pas de chiens malades. Ils évitent ainsi de transmettre des maladies génétiques graves aux générations suivantes et de propager des maladies dans la race.

3. Améliorer la race – Un élevage responsable visant à produire des chiots en bonne santé devrait être l’objectif à atteindre. En sélectionnant soigneusement des chiens reproducteurs exempts de maladies génétiques grâce à des tests de santé, la santé générale du Cane Corso peut s’améliorer progressivement au fil des générations.

Obtenir des chiots Cane Corso auprès d’éleveurs qui effectuent tous les examens de santé recommandés pour la race offre les meilleures chances d’obtenir un chien en bonne santé et d’une plus grande longévité. En outre, le soutien à des pratiques d’élevage responsables par le biais d’un dépistage est crucial pour le bien-être futur de la race du Cane Corso.

Selon l’association à but non lucratif Fondation orthopédique pour les animaux (OFA)Voici les tests de santé requis pour le Cane Corso :

  • Dysplasie de la hanche : La dysplasie de la hanche se caractérise par un développement ou une dégénérescence anormale de l’articulation de la hanche, entraînant une gêne, une boiterie et une mobilité réduite. Les tests requis sont les suivants Évaluation radiographique de la hanche par l’OFA et Évaluation de PennHIP. Les résultats sont enregistrés auprès de l’OFA.
  • Dysplasie du coude : La dysplasie du coude est une affection orthopédique fréquente chez les chiens, en particulier chez les races de grande taille et les races géantes. Elle se traduit par une croissance et une formation anormales de l’articulation du coude, entraînant des douleurs, des boiteries et une réduction de l’amplitude des mouvements. Les tests requis comprennent un Évaluation radiographique du coude par l’OFA.
  • Évaluation cardiaque : Les tests nécessitent un examen cardiaque congénital standard. Les résultats sont enregistrés auprès de l’OFA. Les autres options comprennent l’examen cardiaque avancé ou de base.
  • Luxation de la rotule: La luxation de la rotule est une affection orthopédique courante chez le chien. La rotule se déplace hors de sa position normale, ce qui entraîne une boiterie, une douleur et des difficultés de mouvement. Le test nécessite une évaluation vétérinaire de la luxation de la rotule. Les résultats sont enregistrés auprès de l’OFA.
  • Lipofuscinose céroïde neuronale: Les céroïdes-lipofuscinoses neuronales (NCL) désignent un groupe de troubles neurodégénératifs héréditaires chez le chien, caractérisés par une accumulation anormale de lipopigments dans les cellules nerveuses de l’ensemble du corps, entraînant un dysfonctionnement neurologique progressif. Le test nécessite les résultats d’un test NCL basé sur l’ADN réalisé par un laboratoire agréé.
  • Anomalie dentaire, rétinienne et squelettique : La DSRA, une maladie héréditaire chez le Cani Corsi, affecte le développement du squelette et des dents, provoquant des dents cassantes, décolorées ou translucides. La maladie est également liée à dégénérescence rétinienne progressive. Le test nécessite les résultats d’un test DSR basé sur l’ADN réalisé par un laboratoire agréé.

Examens de santé facultatifs pour le Cane Corso

  • Examen de la vue AVCO : Examen de la vue ACVO Le test de dépistage est facultatif, mais recommandé. Les résultats sont enregistrés auprès de l’OFA.
  • Thyroïdite auto-immune : La thyroïdite auto-immune est une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque par erreur la glande thyroïde. Elle peut entraîner une inflammation et un dysfonctionnement. L’évaluation de la thyroïdite auto-immune par un laboratoire agréé est facultative, mais recommandée. Les résultats doivent être enregistrés auprès de l’OFA.
  • Dépôt d’ADN: Un dépôt d’ADN est une base de données centralisée où le matériel génétique, généralement sous forme d’échantillons d’ADN, est stocké à des fins de recherche et d’élevage. La participation aux tests de la banque d’ADN de l’OFA/CHIC est facultative, mais recommandée.

D’autres examens de santé généraux sont recommandés, notamment une numération sanguine, une analyse chimique, une analyse d’urine et un examen des selles tous les ans. Il est également important de se rappeler que le suivi de ces tests de dépistage de routine peut aider à détecter les problèmes de santé à un stade précoce chez le Cani Corsi. Éleveurs réputés effectuent un grand nombre de ces tests avant d’accoupler leurs chiens.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *